Dans le cadre du plan « France relance » mis en place par l’état dans le but de relancer l'économie suite à la crise sanitaire, le préfet des Ardennes était en déplacement à Fumay, afin d’annoncer officiellement le soutien de l’état à l’entreprise Nexans pour un montant de 400 000€. Alors que l’entreprise est actuellement en discussion avec des repreneurs potentiels, le président du groupe se veut rassurant concernant l’avenir de Nexans Fumay.