Afin de rendre Charlemont plus visible, la communauté de communes Ardenne Rives de Meuse a déboisé la face nord du site. Avec les ruissellements des eaux pluviales deux bassins de rétention ont dû être créés au pied de Charlemont.